01 48 74 16 48 contact@jpl-web-test1.fr
Pour permettre à leurs salariés de mieux concilier vie professionnelle et vie privée, de plus en plus d’organisations mettent en place un système d’horaires variables, associé ou non à du télétravail. Tour d’horizon du cadre législatif en vigueur.
Loi El Khomri, ordonnances Macron… Ces derniers mois, le cadre législatif régissant l’organisation de la durée du travail a subi moult évolutions, avec un seul objectif : offrir plus de souplesse aux entreprises comme aux salariés. « Beaucoup d’organisations en ont profité pour renégocier leurs accords sur la durée du travail qui, pour la plupart, dataient des lois Aubry, remarque Sonia Moreau, counsel chez August Debouzy. A cette occasion, pour permettre à leurs salariés de mieux concilier vie privée et vie professionnelle, certaines entreprises se sont penchées sur la question des horaires variables. »

[dt_button size= »small » style= »default » animation= »none » color_mode= »default » icon= » » icon_align= »left » color= » » link= »https://business.lesechos.fr/directions-juridiques/droit-du-travail/contrat-de-travail/0301515968385-horaires-flexibles-jusqu-ou-les-entreprises-peuvent-elles-aller-320114.php » target_blank= »true »]Lire la suite[/dt_button]